Autoridad Portuaria de Vigo
17,8°C
Estación Muelle Trasatlánticos
Bienvenu du Président

Bienvenu du Président

Fotografía del Presidente de la Autoridad Portuaria de Vigo
JESÚS VÁZQUEZ ALMUÍÑA,
President de l'Autorité Portuaire de Vigo

     Le Port de Vigo est un puissant moteur économique pour la ville et sa région, gérant un trafic de marchandises de plus de quatre millions de tonnes dont la valeur dépasse le chiffre de 12 milliards d’euros. L'Autorité portuaire est sur le point de fêter ses 140 ans de gestion, ce qui indique qu'il s'agit d'une œuvre consolidée, capable de générer des richesses dans toute la zone métropolitaine, en Galice et en Espagne. Tout cela contribue non seulement à l'existence d'un tissu économique industriel solide et compétitif, mais aussi des conditions géophysiques privilégiées, tant par sa localisation, au milieu de l'Atlantique, que par ses conditions naturelles d'abri, de tirant d'eau et de chenaux d'entrée.

     Parmi les forces et les opportunités du Port, qui seront renforcés au cours de ma présidence, figurent une planification minutieuse accompagnée de bons résultats économiques, même dans les périodes difficiles comme celle provoquée par la pandémie du coronavirus, et une orientation fondamentale vers la protection de l'environnement et le développement durable. En ce sens, nous sommes fermement engagés dans la mise en œuvre du pacte vert pour l’Europe (Green Deal), avec l'objectif de zéro émission d'ici 2030, par l'autosuffisance énergétique, la régénération des fonds et la réduction de l'empreinte carbone du Port avec des actions telles que le projet Peiraos do Solpor, entre autres.

     Avec le soutien de la Xunta de Galicia, le Port s'est engagé à juste titre à mettre en œuvre la stratégie européenne de croissance bleue dès le début, devenant ainsi un pionnier et une référence mondiale, pour laquelle il bénéficie également du soutien de la FAO, de l'UNESCO et de la Banque mondiale. Depuis lors, 26 projets au total ont été lancés, mais il reste encore de grands défis à relever, comme la création du bureau du Réseau des ports bleus de la FAO à Vigo.

Vista de la ría de Vigo

     En raison de sa grande polyvalence en matière de trafic et de services maritimes, la stratégie pour le Port de Vigo est axée sur le secteur automobile, l'industrie de la pêche et de la transformation, le secteur de la construction et de la réparation navale, les marchandises générales et le secteur des croisières, durement touché par la crise sanitaire.

     Les défis sont nombreux et visent à résoudre les menaces et les faiblesses intrinsèques à la nature de notre port. Afin de gagner en efficacité et en résultats, nous devons accroître notre capacité à gérer l'activité portuaire par une réorganisation et une expansion durable des espaces. D'une part, en ce qui concerne nos infrastructures portuaires, afin qu'elles puissent faire face à la réalité croissante des navires de plus grande longueur et de plus grand tirant d'eau, en améliorant également l'intermodalité maritime-terrestre. Et en même temps, avancer dans la création du « guichet unique » (lieu administratif ou commercial regroupant la plupart des services offerts à sa clientèle), pour réduire la bureaucratie des procédures administratives, qui ralentissent les opérations et freinent le développement du Port. Je crois fermement que la nécessaire numérisation des processus aura un impact direct sur notre client, l'utilisateur du Port, et l'Autorité portuaire, en tant qu'administration publique qu'elle est, doit aspirer à cet objectif.

Terminal de Contenedores

     En ce moment, il y a également deux questions actuelles avec un degré élevé d'incertitude qui, je le comprends, doivent être gérées du point de vue d'une attitude déterminée et consistante : les effets de la pandémie, dont nous ne pouvons pas encore prévoir la durée et les conséquences, et le Brexit. La clé pour surmonter ces deux grands défis est l'unité de tous ceux qui composent la Communauté portuaire et sa zone d'influence (région métropolitaine de Vigo et Galice) ; du travailleur de la criée aux travailleurs de l'usine PSA Peugeot-Citroën (la nouvelle Stellantis) ; de la Xunta, au gouvernement central ou à l'Union européenne. Le secteur des entreprises est particulièrement important dans ce sens. L'initiative privée a été fondamentale pour l'extraordinaire croissance de la région métropolitaine de Vigo au siècle dernier. Et effectivement, il existe un excellent secteur des entreprises sur le territoire atlantique. En élargissant le champ d'application, il est également essentiel de coordonner les ports galiciens et de renforcer les liens avec le reste de l'Europe, en augmentant la participation aux initiatives promues par l'Union européenne.

     Enfin, j'ai l'intention de promouvoir la Responsabilité sociétale des entreprises (RSE), en laquelle je crois fermement, puisque le Port doit réintégrer une partie de la richesse générée à la société, avec la création d'emplois, l'amélioration de l'environnement et, bien sûr, avec des projets d'intégration ville-port.